Les vampires estivaux.

Temps de lecture — 2 minutes. Il est là, posé fièrement, sur le mûr blanc de la salle à manger. Il profite de la fraîcheur de cette matinée ensoleillée pour se reposer de son hyperactivité nocturne. Le couche-tard face au lève-tôt ; l’oppresseur face à sa victime. Cela fait des jours que je le traque sans relâche, en vain. Il est désormais là, immobile. Il me nargue, encore, comme il l’a fait toute la nuit en venant siffler dans mes oreilles cette rengaine insoutenable qui rythme mes nuits d’été depuis toujours. Partout où je vais, partout où je dors, dès la nuit tombée, lui et ses…

Lire la suite

Embarquement immédiat.

Temps de lecture — < 1 minutes. Il est treize heures. Nous venons de rendre les clés de notre deux pièces à la frontière genevoise. Cette fois, nous y sommes. Le grand départ. Cela fait trois mois que nous nous préparons pour un voyage en terres inconnues, sur un autre continent. Les trois valises qui nous accompagnent sur le trottoir contiennent toute notre vie matérielle. Pendant ces douze dernières semaines, nous avons vendu la vaste majorité de nos possessions matérielles et gardé le strict nécessaire. La nostalgie vient des souvenirs qui nous lient à ce lieu de vie, aux “belles âmes” qui nous ont fait un bout…

Lire la suite

Gérer émotionnellement un autre être humain.

Temps de lecture — 3 minutes. La majorité des personnes devenues « parents » avec lesquelles j’ai pu échanger semble baigner dans un océan de bonheur abyssal. La façon dont je vis ma parentalité paraît parfois à des années-lumière de la leur. Et lorsque je commence à pointer du doigts certaines expériences et évoquer certains ressentis personnels sur le sujet de la gestion des émotions, les visages se crispent. Les silences deviennent pesants. Mes interlocuteurs paraissent n’avoir pas du tout vécu les choses de la même façon ou souffrir d’amnésie d’évocation. Quoi de plus normal, n’est-ce pas ? Nous ressentons, toutes et tous, les choses de manière unique.…

Lire la suite

Se reconstruire.

Temps de lecture — 2 minutes. Dans l’un des épisodes de la série “1883” sur l’épopée d’une famille de pionniers américains, le convoi est touché par le fracas d’un ouragan. Les protagonistes sont alors en transit dans les plaines désertiques du grand-ouest, dans l’impossibilité de protéger leur biens et leurs familles, défaits. Les éléments se déchainent. Quelques-uns d’entre eux, dans un élan de courage et de lucidité, vont parvenir à se réfugier sur le versant d’une colline, recroquevillés, dans l’impuissance la plus totale. Puis le calme. La tempête poursuit son chemin tandis que le ciel reprend des couleurs. Il est temps de prendre la mesure de…

Lire la suite

Vous reprendrez bien un peu de nuance ?

Temps de lecture — 5 minutes. Samedi 9 avril. Il est cinq heures du matin et j’ai lâchement capitulé face à l’insomnie qui s’est déclarée. Même la technique des US Marines pour s’endormir en quelques secondes n’a eu aucun effet. Incroyable. Je viens de faire flancher l’armée américaine. Je m’emballe un peu. Néanmoins, il y avait bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Non pas de défaire l’armée d’élite américaine… mais de ne pas réussir à me rendormir. Alors, quitte à être parmi les courageux (ou les fatalistes) qui se lèvent aux aurores sans le vouloir, autant mettre à profit ce temps pour parler d’un…

Lire la suite

Garder. Vendre. Donner. Jeter.

Temps de lecture — 7 minutes. Si demain je devais fuir en urgence mon pays, qu’emporterais-je dans mon sac ? Au-delà de toutes considérations éthiques, morales et géopolitiques au sujet de la situation en Ukraine  – et dans tous les autres pays ravagés par des conflits armés de manière générale – les images de milliers de personnes fuyant leur pays me poussent à la réflexion sur l’utilité de nos objets du quotidien. Quels sont ceux qui sont essentiels ? Et quels sont ceux qui ne le sont pas ? Comment déterminer un objet comme étant essentiel ? Alors, comment évaluer la nécessité d’un objet ? Quand…

Lire la suite

En instance de séparation.

Temps de lecture — < 1 minutes. Dans quelques semaines, je quitterai un petit deux pièces pour un endroit plus spacieux. C’est mon cinquième déménagement en moins de treize ans. Ma cinquième séparation. Même si mon organisation a pris en maturité, le rituel reste le même : on emporte avec soi l’essentiel, des objets qui nous suivent contre vents et marées. Le reste passe au crible du détecteur d’utilité. Vendre, donner, jeter ce “reste” qui ne sera pas du voyage. Les déménagements forcent à la confrontation avec tous ces objets collectés, peu ou jamais utilisés, puis oubliés, que l’on garde “au cas où”. Nombreux sont ceux qui,…

Lire la suite

« J’étais quelqu’un. »

Temps de lecture — 3 minutes. Il y a des rencontres impromptues, anodines de prime abord, qui changent une vie et qui permettent de relativiser sur ses problèmes du moment. Certaines d’entre elles apportent des réponses existentielles à des questionnements intérieurs profonds. Néanmoins, passé trente ans, il semble plus difficile de socialiser avec d’autres adultes jusqu’à devenir de bons amis. Chacun à son groupe d’intimes qu’il protège, sans chercher à l’étendre. Mon fils est désormais en âge de socialiser à son tour, de se créer des amitiés éphémères intenses qui deviendront, peut-être, des amitiés de toute une vie. Le voir évoluer parmi ces petites têtes blondes…

Lire la suite

Un plan (presque) infaillible.

Temps de lecture — 4 minutes. Il y a désormais prescription. C’était il y a environ une quinzaine d’années. À l’époque, j’avais de longs cheveux gominés, j’étais svelte comme un jet d’eau et j’étais alors en troisième année de Langues Étrangères Appliquées à l’Université. Cette troisième et dernière année d’étude était la plus importante de ma vie ; elle pouvait m’apporter la consécration ou la désillusion d’un cheminement scolaire que je me suis moi-même rendu compliqué. La pression était telle que, dès la rentrée de septembre, je n’avais que les examens de premier semestre en tête et les premiers cours m’ont indiqué que le niveau était…

Lire la suite

Les voleurs de temps.

Temps de lecture — 3 minutes. Aucune police au monde ne peut les arrêter. Aucun procureur, aucun juge, ni aucun magistrat ne peut les faire condamner. Si bien qu’ils se sont auto-érigés en hyper puissants des temps modernes, tant ils s’affranchissent de toutes les normes sociales et morales, jusqu’à jouir d’une immunité totale. Que volent-ils, au juste ? Des secondes, des minutes et parfois même des heures. Ce sont des vampires non violents, assoiffés non pas de sang, mais de temps ; la seule ressource non renouvelable la plus précieuse dont nous disposons. Sans leaders et sans clergé, ils constituent la bande non organisée la plus…

Lire la suite

⭐️ OFFRE SPÉCIALE ⭐️ — Pour la sortie de mon livre, téléchargez gratuitement les deux premiers chapitres.

X