Oyé ! Oyé ! La newsletter passe en 4-2-3-1.

Partagez l'article sur :
Temps de lecture — 4 minutes.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’envoie des emails dans une newsletter depuis janvier 2020 sur des thématiques variées. Dans l’un d’entre eux, j’informais mes abonnés que la newsletter allait évoluer cette année. Depuis hier, c’est désormais le cas.

 

Dans cet article court, je vous explique tout sur les raisons de ce changement, le format assez original et ce à quoi vous attendre en vous y abonnant.

 

 

Un nouveau format court, qui va ravir les plus curieux d’entre vous.

 

Depuis plusieurs mois, je publie chaque semaine des articles sur mon blog dans lesquels j’aborde des sujets qui me tiennent à cœur. Les similitudes avec le format de la newsletter précédente (c.f. : qui s’intitulait ‘The Icebreaker’) m’ont beaucoup questionné sur l’intérêt de la maintenir en vie. Si je ne prends pas de plaisir à les écrire, il y a de fortes chances pour que vous n’en preniez pas à me lire. Surtout, nous recevons tous déjà trop d’emails en tout genre. Il était important pour moi de concevoir cette newsletter comme une sorte de rendez-vous bimensuel, que vous attendiez avec impatience – je m’emballe un peu, mais j’espère que ce sera le cas !

 

Alors j’ai pas mal cogité sur le fond et la forme. Plusieurs versions de test n’ont pas été concluantes. Puis comme souvent, c’est en lâchant prise – devant un match de football – il y a quelques jours que j’ai eu le déclic.

 

C’est un moment que j’apprécie tout particulièrement, lorsque le robinet à idées ne veut plus se refermer. Après plusieurs jours d’expérimentations supplémentaires, je crois avoir trouvé une recette intéressante. Je me suis dit qu’il serait bien d’envoyer des emails plus courts, avec du contenu varié et sur lesquels vous pourriez revenir plusieurs fois. C’est comme cela qu’est née la newsletter 4-2-3-1§ !

 

 

 

Chaque email est multilingue, en français et en anglais. Ayant vécu entre la France et l’Irlande durant une bonne partie de ma vie, cela me permet de continuer à écrire dans les deux langues (et accessoirement proposer une newsletter aux abonnés anglophones !)

 

Chacun de ces emails est divisé en quatre sections principales et distinctes :

 

4 idées fascinantes — au cours de mes lectures, de mes discussions et de mes recherches, je tombe sur des idées intéressantes, parfois insolites, que j’ai envie de partager. Un paragraphe résume l’idée en quelques lignes et un lien vous permet de cliquer pour en savoir plus.

 

2 citations — des citations inédites et inspirantes qui poussent à la réflexion sur des sujets variés. Elles ont été appréciées dans la version précédente de la newsletter, alors j’ai décidé de continuer. Elles proviennent de lectures, d’épisodes de podcasts, d’interviews, de conversations, etc. Si elles sont inspirantes, hors du commun et peu connues, il y a de grandes chances pour qu’elles apparaissent parmi les titulaires.

 

3 articles à découvrir — des articles que j’ai écrit sur mon site ou d’autres trouvés durant mes recherches. Je vous les partage pour que vous puissiez, vous aussi les découvrir à votre rythme. C’est vraiment le but de cette newsletter : vous donner envie de revenir la lire lorsque vous en avez l’envie et le temps, pour parcourir les différents liens.

 

1 question pour vous — les questions que je posais dans la version précédente étaient trop généralistes et elles avaient pour objectif d’engager une conversation avec le lecteur. Avec ces nouvelles questions posées à la première personne du singulier (je), j’aimerais que vous y réfléchissiez durant votre journée ou jusqu’à la prochaine newsletter. L’idée est de pointer du doigt des choses que j’ai observé dans ma propre vie et qui pourraient vous pousser à la réflexion dans la vôtre.

 

Vous l’aurez compris. Cette newsletter, c’est un condensé de curiosité qui a pour objectif d’échanger avec vous sur des thématiques riches et variées. Je vous retrouve donc dans quelques semaines pour ma première composition d’équipe en 4-2-3-1. Je connais déjà les titulaires de cette liste, mais comme Didier Deschamps, je garde le suspense jusqu’au bout.

 

Wissame

 

— Si vous n’êtes pas encore abonné, vous pouvez le faire via le formulaire ci-dessous ou en cliquant sur ce lien. —

 



Puisque, “sharing is caring” :



v4Arrow-Dots-Newsletter

Un email court par mois pour les plus curieux d’entre vous.