Abandonner avant même d’avoir essayé.

Depuis 1890, de la primaire à l'université, on récompense le travail des élèves français par des notes. Si elles sont élevées, elles mettent en relief l'intelligence, la persévérance et la détermination du 'bon élève'. Si elles sont basses, elles pointent du doigt les difficultés du 'cancre' qui a misérablement échoué, à des années-lumière du niveau des autres. C'est en tout cas la perception que j'avais de ce système étant plus jeune.   Alors, quand venait l'heure de la distribution des copies corrigées, la salle - pourtant pleine de vie quelques secondes plus tôt - se terrait dans un silence mortifère. Certains professeurs...

Continue Reading
v4Arrow-Dots-Newsletter

Un email court par mois pour les plus curieux d’entre vous.