Mourir pour nourrir.

Je suis né dans l’une des plus belles rizières du nord de la Thaïlande, dans le petit village de Ban Pa Pong Piang. Un endroit fabuleux, où le temps semble ne plus avoir d’effet sur quiconque. La vie ici se divise en deux temps : le midi, les femmes brodent de magnifiques tuniques à la lueur de la lumière naturelle qui jaillit de la fenêtre. Et le crépuscule, lorsque les premiers sons de voix retentissent, les premiers accords sont joués et les danses autour du feu rythment nos soirées. Ces chants sont-ils ceux qui font tomber la pluie que nous...

Continue Reading
v4Arrow-Dots-Newsletter

Un email court par mois pour les plus curieux d’entre vous.